Critique d’art et Nationalisme: regards français sur l’art européen au XIXème siècle: Programme

 

critique d'art

Les 18 et 19 avril prochain prendre place la journée d’étude « Critique d’art et Nationalisme: regards français sur l’art européen au XIXème siècle », organisée par les doctorants du Centre Chastel Carole Rabiller et Jonathan Lévy, et Thierry Laugée, maître de conférences en histoire de l’art contemporaine. Je rappelle que cette journée est le résultat d’un appel lancé, dans le cadre de l’axe 7 du Labex EHNE, aux doctorants du Centre Chastel à proposer des thèmes de journées d’étude liés à la notice structurante de l’encyclopédie EHNE « la fabrication du langage nationaliste dans l’histoire de l’art ». En voici le programme:

18 avril 2014

14h-15h          Ouverture et introduction

I. Écrire et réécrire l’histoire de l’art au XIXe siècle.

Président de séance : Sébastien Allard, Conservateur en chef au département des Peintures (Musée du Louvre).

15h-15h30 – Anna Jolivet, Université Michel de Montaigne, Bordeaux III: Histoire de la peinture vénitienne et montée des nationalismes français et italien dans le contexte européen de la fin du XIXe siècle.

15h30-16h – Emmanuel Faure, Université Paris VIII: La Condamnation de l’Académie Royale de Peinture et de Sculpture par les premiers historiens de l’art : une conséquence du rejet de l’art italien.

16h-16h30 – Oriane Marre, Université Paris-Sorbonne (Paris IV): Les Comptes-rendus d’expositions parisiennes publiés dans la presse politique de 1874 à 1905 comme espace d’expression du nationalisme en France

17h-17h30 – Jonathan Levy, Université Paris-Sorbonne (Paris IV): Lire et relire l’histoire des arts au tournant du XIXe siècle : le Danemark et la tentation de la réécriture.

17h30-18h – Aude Jeannerod, Université Jean Moulin, Lyon 3: Le Nord et le Sud de l’Europe dans la critique d’art de Thoré-Bürger et Huysmans.

18h-18h30 –. Brice Ameille, Université Paris-Sorbonne (Paris IV): Vieux maîtres étrangers et impressionnistes français : quand la critique française jette des ponts.

19 avril 2014

9h15-9h45    Accueil

II. Géopolitique de l’exposition.

Président de séance : Thierry Laugée, Maître de conférences, Université Paris-Sorbonne (Paris IV).

9h45-10h15 – Daniel Ortiz Prada, Universidad Complutense de Madrid: L’Architecture des Rois catholiques comme expression de la nation espagnole. Le Succès du pavillon d’Espagne à l’Exposition universelle de 1889.

10h15-10h45 – Jan Wijnsouw, GhentUniversity: Avec les sculpteurs belges, nous ne sortons pas de la France, Art critical exchange between Belgium and France.

10h45-11h15 – Laurent Cazes, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne: Artistes étrangers et écoles nationales. Dialectiques européennes dans la critique de Salon sous le Second Empire.

11h15-11h45 – Olivier Schuwer, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne: Genèse d’une Europe des Sécessions : la présence allemande, suisse et autrichienne dans les premiers Salons de la Société Nationale des Beaux-Arts (1889-1893).

III. Lecture nationaliste des genres, mouvements et styles.

Président de séance : Jérémie Cerman, Maître de conférences, Université Paris-Sorbonne (Paris IV)

14h-14h30 – Thierry Laugée, Université Paris-Sorbonne (Paris IV): Pourquoi n’y a-t-il pas eu de sculpture romantique en Angleterre.

14h30-15h – Carole Rabiller, Université Paris-Sorbonne (Paris IV): Réception française de la peinture religieuse britannique à l’Exposition universelle de 1855.

15h-15h30 – Michael Vottero, Docteur, Conservateur des monuments historiques, DRAC Bourgogne: La Peinture de genre aux Expositions universelles parisiennes, la fin des écoles nationales ?

16h15-16h45 – Fabienne Fravalo, Universités de Clermont-Ferrand et Neuchâtel: “Art moderne” versus “Modern Style” ou la définition comparée d’un Art nouveau français.

16h45-17h15 – Fanny Bacot, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne: Anti-nationalisme et universalité dans le discours fin-de-siècle.

17h30 – Conclusion  par Barthélémy Jobert, Professeur et Président de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV)